Zaoli Classic: vos voiles, notre tradition de famille

Beppe Zaoli vele

Beppe Zaoli, créateur de la voilerie qui porte son nom, naît à Sanremo, sur la plage et la légende dit qu’il aurait appris d’abord a naviguer qu’à marcher. La passion pour la mer, la voile et la navigation lui ont été transmise par son père, Floriano, et sont devenues pour Beppe un raison d’être. Beppe est devenu créateur de voiles à cause d’un défi et presque par hasard, voici l’anecdote: depuis toujours passionné de Snipe, Beppe achète un jour des voiles neuves pour son “Mia”. Malheureusement, les voiles qu’il a acheté e sont pas à la hauteur de ce qu’il espérait, le foc en particuliers.
La régate approchait et il n’était plus en mesure d’en commander un autre. A cette époque il venait de faire la connaissance de Rossana qui deviendra son épouse plus tard, et encore aujourd’hui fait partie de la voilerie . Il s’adressa à elle dans ces termes: “je ne peux pas participer à la régate avec ce foq! Il faut en faire un nouveau!” elle rétorqua aussitôt: “qu’est-ce que tu veux que ce soit! Il s’agit de coudre un petit triangle toile blanche! »
Et voila qu’ils se précipitent acheter une dizaine de mètres de tissus et du fils puis quelques manuels sont consultés et ..au travail!
Ce ne fut pas une partie de plaisir mais finalement Beppe, avec ce foq, remporta la régate!

Rossana Paloschi vele Zaoli Classic

Depuis ce jour leur destin était tracé: Beppe e Rossana veulent continuer a fabriquer des voiles. Mais ils doivent perfectionner leurs connaissances et leur savoir, c’est comme ça qu’ils décident avec le culot propre à un certain age d’aller se proposer à une célèbre marque américaine de voiles qui a un entrepôt dans les environs. Ils sont alors embauchés pour un stage au cours duquel ils apprennent beaucoup, et Beppe participe aussi aux régates en tant que marin professionnel.
Plus tard en 1979, la firme américaine décide de se déplacer et produire ailleurs. C’est alors qu’une décision importante fut prise: relever l’entreprise. Ils se retrousse les manches et se lancent dans cette aventure avec énergie, engagement et passion avec le nom de la nouvelle marque: Zaoli.

logo Zaoli Classic

Une histoire qui continue

Andrea Mannini medaglia d'oro vele Zaoli

Au fil des années la voilerie se développe ultérieurement, son siège se déplace de Sanremo a Ospedaletti pour s’adapter à la demande du marché, et arrive enfin, en 2011, à l’actuel loft situé à l’intérieur du Marina de Aregai à Santo Stefano al Mare. Avec une superficie de 2.500 m et une équipe composée de 26 personnes, la voilerie est structurée pour pouvoir réaliser n’importe quel genre de voiles : à partir des dériveurs et des one design class jusqu’au super Yachts, ou encore des bateaux de croisière pour arriver au coursiers avec un regard particulier aux bateaux classiques et d’époque. En outre, grâce à sa position stratégique, face aux pontons, la voilerie est facilement accessible aux bateaux facilitant ainsi les opérations d’embarquement et débarquement des voiles.

Au cours du temps même Andrea et Vittorio, les enfants de Beppe et Rossana, ont commencé à travailler dans l’entreprise familiale, en apportant de l’innovation, une nouvelle organisation et la passion qui a toujours été la marque de la famille.
L’entrée de Andrea Mannini dans l’entreprise a été tout aussi important comme responsable du secteur dériveurs. Pour plus de dix ans il a travaillé avec le meilleurs équipes de 470 en ayant un seul objectif: la médaille d’or aux Jeux Olympiques. Avec un travail continu d’étude, de développement et de sacrifices, Andrea a réussi à réaliser son rêve: faire monter les voiles Zaoli sur la plus haute marche du podium aux Jeux de Rio en 2016, grâce à la paire croate composée par Sime Fantela et Igor Marenic.

Quand une nouvelle voile est réalisée rien n’est laissé au hasard. Les projets concernant les Maxi et les Méga Yachts la conception des voiles est confiée à un partenaire ayant une très grande expérience: Antoine Bonnaveau, voilier depuis 1978 et sail-designer depuis 1987. Il compte 6 participations à la Coupe de l’América: Il est aussi partenaire de «bsg-developments» une société spécialisée dans la réalisation de logiciels pour la conception de voiles.

Andrea et Vittorio Zaoli participent depuis 2005 au développement de l’entreprise

Sime Fantela et Igor Marenic célébrant leur victoire aux Jeux de Rio en 2016